Accueil » Domotique » L’Amazon DashButton détourné de son utilisation originelle

L’Amazon DashButton détourné de son utilisation originelle

Ca y est ! Après 1 an d’essai outre atlantique, le bouton magique d’Amazon, révolutionnant complètement nos habitudes de consommation viens d’arriver en France !

Dans le principe, on se rapproche du slogan vu un peu partout sur la toile : votre commande en un clic. Mais ici c’est littéralement le cas ! Vous êtes dans votre salle de bain, le tube « infini » de dentifrice commence à vous défoncer les doigts pour y récupérer la dernière crotte qui s’écrase à moitié sur le lavabo. Pas le choix, il vous faut passer en magasin pour continuer à avoir une bonne haleine ! Fidèle client Amazon Premium, un clic sur ce bouton magique et quelques seconde après la commande est validé, vous serez livré le lendemain de votre tube.

dashbuttons

Magique ? Quasiment. Le fonctionnement ? Facile à comprendre. Ce petit objet connecté autonome s’associe à votre compte Amazon en moins de 2minute chrono. Via l’application mobile, vous ajoutez votre Dashbutton en cliquant dessus 5secondes. Votre téléphone va détecter l’objet et vous allez alors choisir votre réseau wifi et saisir la clé. C’est fini ! Ou presque. Il vous suffit de sélectionner le produit que vous voulez, dans la marque partenaire. En clair, si vous commandez un Dashbutton « Signal », vous aurez le choix entre 10 produits de cette marque et en sélectionnerez celui que vous voulez.

img_1245 img_1243

Amazon tiens à disposition les produits compatible avec le Dashbutton, histoire de savoir à l’avance si nos produits favoris sont intégrés. Bref il suffira de choisir son mode de livraison, son mode de paiement et de valider le réglage. C’est terminé, il ne reste qu’à « tester » le bouton. Ca tombe bien, du dentifrice il m’en fallait. 1 clic sur le bouton, 10 secondes après la commande est validée, le produit envoyé les heures suivantes pour être livré le lendemain !

img_1246 img_1244

Mais un tel service, ça coute combien ? Déjà il faut être membre Amazon Premium et profiter ainsi de la livraison gratuite illimitée toute l’année (et des promos sur le site) à un coût de 49€ par an. A cela on ajoute le prix du bouton en lui même de 4,99€ (livré) mais qui en réalité est offert car, dès la première utilisation du ou des boutons commandés, Amazon retranchera alors 4,99€ sur le produit commandé. En témoigne cette capture :

amazon

J’vous vois venir avec vos grands chevaux : Ahah j’vais cliquer comme un malade et vider son compte en banque tel un hacker de bas étage. Et non, raté ! Par défaut, tant que la commande n’a pas été livrée, impossible d’en repasser une autre derrière. Ca évite justement les mauvaises manip (bien que dans son compte on peut désactiver cette protection).

Mais au delà de l’aspect pratique (et contestable), pour les fans d’automatisation ou de faciliter les tâches quotidiennes, c’est tout de même un concept intéressant. Et surtout quand on sait qu’il est possible de détourner l’objet de sa fonction principale 🙂

img_1242

Ce petit bouton dispose d’une faille qu’il est possible d’exploiter autrement. L’objet étant connecté à notre réseau Wifi, il dispose alors d’une adresse ip et adresse mac comme n’importe quel appareil sur votre réseau (PC, smartphone, tablette et j’en passe). Et nos amis de la domotique, ont pondu un petit plugin pour aller récupérer l’information de l’appui du Dashbutton afin de l’intégrer dans la domotique. J’ai pas regardé plus en détail les autres plateformes, mais sur Jeedom c’est le cas, du coup je me suis un peu amusé à tester ça.

Histoire de profiter de l’avantage Amazon et du remboursement du bouton pour toute 1ere utilisation, j’ai associé le Dash à un produit que j’ai commandé. Ensuite via le compte Amazon, il suffit de désactiver le bouton et le réactiver aussi vite mais cette fois, après avoir renseigné les paramètres réseau, il suffit de ne pas choisir de produit.

Sous Jeedom, le plugin Dashbutton (gratuit), s’installe comme n’importe quel autre (mais n’est pas exempt de bug). Comme j’ai passé du temps pour comprendre comment le faire fonctionner, j’vous donne la solution :

jeedom-dashbutton

1/ Installer le plugin puis l’activer.
2/ Installer les dépendances
3/ Le démon est NOK (normal), il faut alors ajouter un Dashbutton en créant un nouvel équipement en lui donnant simplement un nom. Une erreur va alors apparaitre, il suffit de l’ignorer et de rafraîchir la page pour voir que celui ci a été ajouté.
4/ Activer, mettre le bouton en visible (si besoin) et surtout renseigner l’adresse MAC sous la forme AA:BB:CC:00:11
5/ Le démon doit alors repasser en OK dans la configuration du plugin

jeedom-dashbutton-2

Enfin, assigner simplement le bouton à un scénario comme n’importe quel équipement actionneur et voilà votre nouveau bouton prêt à tout faire !

Quelques conseils pour terminer

Comparé aux interrupteurs ou aux télécommandes connectés, le bouton envoi une valeur 1 mais repasse à 0 quelques minutes après.
2e point : l’appui sur le bouton réveille ce dernier qui doit alors se connecter à votre réseau Wifi puis ensuite envoyer la commande. En général il faut compter 12 secondes avant que le signal arrive enfin. Ce temps peut être considérablement réduit en fixant une adresse IP fixe pour le bouton dans votre routeur (environ 4 secondes).

dash-buttons-amazon

Le choix des différents boutons étant déjà assez fourni, je vous recommande de pas vous ruer sur des marques que vous n’utilisez pas quotidiennement ! Exemple : Ne prenez pas un bouton Durex (les geeks ne savent pas quoi en faire). Pourquoi ? Bah parce que vous pourrez jamais commander un produit derrière pour vous faire rembourser le bouton ! Vaux mieux commander un Kleenex pour se faire livrer des mouchoirs ou un Signal pour du dentifrice ou tout autre objet pas trop cher et consommable quotidiennement plutôt qu’un paquet de couche Pampers vendu 30€ et inutile si vous n’avez pas d’enfant. Vous avez compris l’idée 😉

Perso je vais les utiliser pour le moment pour des scénarios assez strictes (pas comme un interrupteur). En clair une pression sur l’un basculera la maison en « Absence » : coupure des radiateurs et mise en absence du NEST, extinction des lumières, mise en veille des appareils électroniques (TV, Ampli …). Un second pour le mode « NUIT » qui fera sensiblement la même chose, un qui me servira en allumage de mon homecinéma, un dernier pour une lumière avec temporisation … bref y a de quoi faire 🙂 Et vous ? bah y a plus qu’à !

Vous savez tout 🙂

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*