Accueil » Robotique » Faites connaissance avec l’alarme du futur !

Faites connaissance avec l’alarme du futur !

Si vous avez une trouille de vous faire cambrioler (et je vous comprend) vous avez déjà sans doute investi dans une alarme ou tout une gamme de produit existant pour limiter les risques. Oui car, personne n’est à l’abris, protégé ou pas, la faille existe toujours.

On pourrait parler des heures d’une solution efficace, on peut par exemple s’en sortir avec une simple alarme qui avertira le voisinage (à condition de pas être trop isolé et d’être en bon rapport), d’avoir un suivi sur son téléphone en cas de problème, de faire appel à une société spécialisée, d’installer ou pas des caméras de surveillance, d’ajouter un système domotique pour fermer les volets ou autres portes tel un coffre fort et désormais on pourra compter sur un nouveau jouet : le drone !

A flying surveillance robot, developed by Secom Co., sits on display at the International Drone Expo in Chiba, Japan, on Wednesday, May 20, 2015. The exhibition is held through May 22. Photographer: Kiyoshi Ota/Bloomberg

Oui oui, ce gadget encore limité au divertissement ou à la prise de vue professionnel, commence, grâce à son autonomie prolongée, à ouvrir de nouvelles portes. Amazon par exemple en a déjà une belle idée toute tracé en proposant par exemple la livraison de colis, sous condition de se trouver à moins de 30 minutes d’un entrepôt (GASP! c’est pas mon cas).

Drone Secom

Il ne me reste plus qu’à m’orienter sur la partie sécurité. Le nouveau drone de sécurité proposé par Secom est un quadcopter (comprendre un drone à 4 hélices). Grâce à des capteurs de mouvements à installer autour de votre habitation, ceux ci envoient alors l’information au drone qui décolle de sa plateforme pour venir capturer photos et vidéo des intrus qu’ils soient à pied ou en voiture) et les envoi directement sur le logiciel de monitoring qui lui permet de traiter l’information et de déterminer le niveau de danger avant qu’il n’ait lieu !

S’il s’agit d’un véhicule, le drone prendra alors des images de la voiture et sa plaque d’immatriculation. S’il s’agit d’une personne, il fera le nécessaire pour obtenir une photo de son visage (ou lui faire comprendre qu’il n’est pas le bien venu !).

Pour l’instant, la société n’a pas encore proposé la vente de son drone en dehors du Japon. D’autant plus que la solution est proposée pour l’instant à quelques 5500€ (l’équivalent en Yens) avec un abonnement à 39€ par mois. Rien d’impossible, il suffit de jouer un peu au casino (pour plus d’informations), gagner (c’est crucial pour la suite), prendre un billet d’avion, acheter le produit et le ramener chez vous ! Bah quoi ?

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*