Accueil » Téléphonie » Commodore PET : Un smartphone venu d’antan

Commodore PET : Un smartphone venu d’antan

Commodore 64 ! Aie … Je crois que j’vous ai fait mal. Un peu comme « celui dont on ne doit pas prononcer le nom » dans la saga Harry Potter, Commodore 64 (désolé je recommance) est un mot presque banni de tout ceux qui ont la malchance de savoir de quoi l’on parle ici.

Cette marque, arrivé en 1982, avait lancé un premier ordinateur sous la forme d’un simple clavier épais, équipé du Commodore Basic 2.0 sous un processeur 1Mhz avec 64Ko de RAM et 20Ko de ROM … bref un vieux truc qu’on vous dit !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et bien malgré que la marque soit réellement enterrée depuis les années 1994, la société Anglaise avait tenté de relancer l’esprit du C64 avec un boitier compatible PC puis a finalement revendu la marque en 2011 à une entreprise basée en Floride sans qu’on sache vraiment ce qu’ils allaient faire avec (eux même devaient sans doute l’ignorer !). Enfin si la revendre cette année à un groupe Italien !

 

Et cette fois c’est la bonne, l’entreprise annonce le renouveau : le flambeau sera passé du mode « ordinateur personnel et console (l’Amiga) » au monde, tenez vous bien : du smartphone !

Le Commodore PET, anciennement un ordinateur de la forme pyramidale que l’on pouvait apercevoir dans des films de Sciences fiction d’époque devient désormais un smartphone Android !

CommodorePETphone

Derrière ce PET (elle était facile) se cache un écran large de 5.5″, un logement dual sim 4G, un processeur milieu de gamme 8 coeurs de 1.7Ghz, une caméra de 13Mp et 8Mp en façade et fourni en 2 versions : 16go de stockage et 2Go de ram pour $300 ou 3Go de ram et 32go de stockage à $365.

commodore-pet-smart

Dernier point important pour consolider l’intérêt de la marque Commodore, il sera livré avec un émulateur pour jouer à des jeux C64 et Amiga.

Le Commodore PET sera disponible cette semaine en France, Italie, Allemagne et Pologne. Ici une vidéo de l’unboxing (il semblerait qu’il soit donc bien disponible)

Bref un téléphone sympa mais qui s’adresse particulièrement à une élite (ceux qui tournent encore sur Commodore OS), les nostalgeek … à voir si les performances de la machine, au tarif proposé, arrivera à rivaliser avec tout ce qui existe déjà sur le marché. Attendons d’abord d’avoir quelques tests disponibles sur la toile avant de se lancer 😉

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*