Accueil » Buzz » Et le super-héros préféré des Français est…

Et le super-héros préféré des Français est…

Je porte un masque et une cape noire, je me déplace dans une voiture qui a fait rêver des générations, je plane au-dessus des rues de Gotham City… Je suis, je suis, je suis ? Batman bien sûr !

C’est un comparateur de prix qui, après avoir sondé les Français pour leur demander quel était leur super-héros préféré, a vu se dessiner une réponse sans appel. Bruce Wayne décroche la première place dans le cœur de nos concitoyens, très loin devant Spider-Man qui arrive second sur ce podium, suivi par Captain America et Superman.  Ainsi, dans l’interminable guerre entre DC Comics et Marvel, c’est le premier qui l’emporte grâce à Batman ! Voici les raisons de la gloire…

Un héros qui renaît toujours

C’est en 1939 que parut le n°27 du Detective Comics qui signe l’acte de naissance de Bruce Wayne, alias Batman, créé par le dessinateur Bob Kane et le scénariste Bill Finger, un génial mélange inspiré du personnage de Zorro et de Dracula mais aussi de la machine ailée de Leonard de Vinci. Batman, le plus vieux des super-héros, forme avec Superman, inventé par DC Comics un an plus tard, le duo fondateur du concept de super-héros et l’homme chauve-souris, à en croire le sondage, a réussi à garder son rôle de leader. Il règne toujours en maître bien qu’il ait traversé une période difficile au début des années 60, après que Marvel soit arrivé sur le marché des comics et ait révolutionné le genre en bousculant tous les codes. Depuis, une compétition saine mais non sans mordant s’est instaurée et le salut de Batman et consorts est passé par la télévision, le cinéma mais aussi par un merchandising d’une grande efficacité. Et c’est bien dans les rayons de jouets que Bruce Wayne a gagné la guerre.

 

 

Le meilleur des merchandisings

L’éternel affrontement entre DC Comics et Marvel avait donc son importance dans l’enquête réalisée par le comparateur de prix qui constate que se sont bien les premiers qui ont remporté la bataille du marketing et ce, grâce incontestablement au personnage de Batman dont les produits dérivés sont les plus plébiscités par les Français, très loin devant le Spider-Man de Marvel. Ainsi, les demandes de comparaison de prix autour du merchandising concernent à 53 % les super-héros DC contre 47 % pour Marvel. Les produits dérivés estampillés Batman rencontrent un grand succès dans tous les domaines. A commencer par Lego, le géant du jouet qui entretient avec le super-héros une relation toute particulière, à tel point que le film d’animation Batman Lego, sorti le 8 février dernier et qui a rencontré un franc succès, mettait en scène les jouets Batman made by Lego ! Les jeux en tout genre ont aussi porté la pérennité du succès de Bruce Wayne et l’on ne compte plus leur nombre. La licence DC Comics développe par exemple une machine à sous pour casino en ligne, basée sur les images du livre original. Les super-héros ont en effet toujours été un thème pour les éditeurs de logiciel qui conçoivent les nouvelles machines, mais également pour les créateurs de jeux vidéo. Ainsi n’oublions pas le succès du moment, Batman Arkham que l’on retrouve dans les derniers joujous des geeks : les casques de réalité virtuelle !

Un succès porté par le cinéma

Les sept films qui composent la série des Batman ont connu des succès inégaux au moment de leur sortie et ont pris, dans le cœur des fans, une place différente. Les deux premières versions, signées Tim Burton (Batman, 1989 et Batman : Le Défi, 1991) avec un Batman interprété par Michael Keaton, sont souvent adoubées par les fans de Bruce Wayne et par les cinéphiles en général. Celles réalisées par Joel Schumacher (Batman : Continues, 1995 et Batman et Robin, 1997) et avec Val Kilmer suivi de Georges Clooney dans le rôle en revanche, sont plutôt mal perçus. Batman et Robin fut un échec et est souvent considéré comme l’un des pires films de super-héros. Et il faudra attendre 2005 pour que la franchise soit reprise par Christopher Nolan (Batman Begins, The Dark Knight : Le Chevalier noir et The Dark Knight Rises). Et c’est Christian Bale qui va faire renaître le phœnix de ses cendres avec trois films aimés de tous.

Depuis quelques années, les choses changent au cinéma pour les super-héros. Poussée par les ambitions de Marvel, la mode semble être à la confrontation (Batman vs Superman : L’Aube de la justice, 2016) ou à la réunion des « super-vilains » (Suicide Squads, 2016). Mais si ces versions des films de super-héros connaissent un succès évident au box-office, elles posent des questions. Quel va être l’avenir de Batman s’il se fait voler la vedette par le Joker ?

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*